RPG Héroïc-Fantasy
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Recherches des prédéfinis.

Nous avons quelques prédéfinis qui n'attendent plus que vous !
Serez-vous tentés pour incarner l'un d'eux ?


Partagez | 
 

 Noah Azobel ※ when two worlds collide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

» Soldat Aërith «

avatar
Date d'inscription : 25/05/2018
Messages : 11
Kahos : 722

Feuille de personnage
Informations:
Relations:
Pouvoirs :
» Soldat Aërith «

MessageSujet: Noah Azobel ※ when two worlds collide   Ven 25 Mai - 18:51


Noah Azobel
l'enfant de deux mondes


6 ans ※ Hybride humain ~ ange ※ aëriths ※ classe nécromancien



NOM ∆ Azobel.
PRÉNOM ∆ Noah.
AGE ∆ 6 ans.
SEXE ∆ Masculin.
ORIENTATION SEXUELLE ∆ Ne s'est pas posé la question.

RACE ∆ Hybride Ange/Humain.
CLASSE ∆ Nécromancien.
CLAN ∆ Aëriths.
MONTURE ∆ Hathir, le pégase noir de sa mère.
FAMILIER ∆ Snow, un petit renard blanc.

__________

TAILLE ∆ Un peu plus de 1m.
COULEUR DES YEUX ∆ Bleus glaces.
COULEUR DE CHEVEUX ∆ Blancs.

STYLE VESTIMENTAIRE ∆ Style très riche, mais relativement simple; tuniques somptueuses, quelques bijoux, ce genre de petits trucs.
SIGNES PARTICULIERS ∆ Il possède le même tatouage d'un oeil larmoyant que sa mère, placé sur la nuque.



Caractère

Noah est un enfant. A partir de cette simple description, il est probable qu’une image germe dans l’esprit des gens ; naïveté, imprudence, innocence, imagination, immaturité. En général, lorsqu’il s’agit de marmots, il est rare de se peindre mentalement l’image d’un garçon ou d’une fille dotée d’une certaine sagesse.
Pourtant, Noah est particulier. Ce gamin aux cheveux de nacre est tout sauf bêtement naïf, ou vulgairement imprudent. Il est de ces enfants extraordinaires qui sont bien plus sages qu’ils ne devraient l’être à leur jeune âge, en raison d’une maturité prématurée toutefois bienvenue, sans pour autant venir entacher la beauté de leur enfance. Il s’agit là d’un petit particulièrement calme et intelligent, possédant un vocabulaire poussé pour son jeune âge, et disposant d’un sens de la politesse aigu. Il sait où et quand il doit se taire, mais en convient du moment où il peut piper mot également.

S’il démontre être un enfant somme tout enthousiaste et joyeux en présence de sa mère, une fois esseulé, Noah dévoile une personnalité timide. Il a tendance à se rembrunir lorsque des étrangers viennent s’adresser à lui, surtout lorsqu’il est loin de son unique parent. Non pas qu’il ait peur des gens, son avidité naturelle à la connaissance et aux découvertes le poussant parfois à interroger les autres, mais il préfère avoir la garantie que sa mère est là pour soutenir et faire suivre ses mots et agissements plutôt que de courir un quelconque risque. Après tout, même vis-à-vis d’un enfant, le monde n’est pas sans négativité, le mal existe en tous et chacun, le bon aussi, Noah ne le sait que trop bien.

En outre, par sa maturité évidente, on comprend vite que le petit garçon est très débrouillard. En général, il apprécie se débrouiller seul pour récupérer telle ou telle chose. Quelque part, c’est plutôt pratique, puisque de cette façon, il n’importune pas inutilement sa mère pour chaque petite chose et estime ainsi lui rendre service d’une tierce manière.
Il y a peu de doutes sur le fait qu’il adore et admire celle qui l’a mis au monde ; c’est son ange, sa protectrice et sa chère maman. Il la respecte et lui obéit solennellement. Non seulement par amour, mais également parce qu’il sait bien qu’elle souffre de la disparition de l’homme dont il porte le nom. Car chaque fois qu’elle lui raconte une de ses fabuleuses histoires, il sent en elle cette mélancolie si douce-amère qui lui remplit le cœur. Noah a conscience qu’il ne pourra jamais combler ce vide, mais il fait de son mieux pour elle, en commençant par être un gentil petit garçon affectueux et obéissant.

En plus de ce don de ressentir les émotions d’autrui, le rendant profondément empathique envers son prochain, Noah peut aussi voir l’âme des défunts. Sans doute un héritage dû à ses pouvoirs de nécromancie, ses yeux peuvent voir ces ombres du passé, qui suivent en silence les gens qu’ils aimèrent jadis ou qu’ils avaient décidés de hanter. Une vision choquante la première fois, suivie de nombreux cauchemars, mais Noah est à présent habitué à ce pouvoir – même s’il lui arrive encore d’être surpris par une apparition. Il ignore si cette capacité lui fut offerte avec un but, ou si ce n’est que le fruit du hasard, mais une chose est sûre, c’est un don aussi troublant que fascinant.

Quatre éléments importants font de Noah ce qu’il est : l’amour de sa mère, les nombreuses histoires à propos de son père disparu, sa capacité à voir les morts, ainsi que son don à ressentir les émotions des autres êtres vivants. Tout ceci a fait de lui un enfant fort mature, toutefois bien alerte quant au monde qui l’entoure.
Et au-delà de son important but de rendre sa mère fière en devenant quelqu’un de bien, Noah garde au creux de son être le profond désir d’en apprendre davantage sur son paternel.


Histoire

«Pourquoi sourit-elle ?» Une question qui revient bien trop souvent dans l’esprit du bambin lorsque, silencieusement debout près de sa mère, il ose lever les yeux vers son visage souriant. Ses lèvres s’animent en d’actives conversations avec ses collègues et amis, son regard brille d’un intérêt sincère, mais au-delà de ce masque quotidien, Noah sait.
Il sait que sa mère n’a pas envie de sourire.

Cette histoire remonte bien avant sa naissance, lorsque les émois et les amours prirent le dessus sur un couple fort jeune et pourtant semblerait-il destiné à se rencontrer. Que de romances et de poésies lorsque sa mère lui racontait toutes ces histoires au sujet de son père, malheureusement disparu. Elle l’aimait profondément, un amour qui persiste encore aujourd’hui. En dehors de son pouvoir qui lui offre le don de ressentir les émotions d’autrui, Noah peut l’entendre et le constater dans sa manière si mélancolique et nostalgique de raconter chaque aventure, chaque anecdote.

Ces contes, sa chère maman les lui racontent depuis aussi longtemps qu’il puisse s’en souvenir. Depuis même sa naissance.

Cette nuit-là, alors que le froid battait contre les murs, que le vent soufflait aux fenêtres et que la lune observait en silence l’arrivée de cette nouvelle âme, Indys Alatariel fut l’unique contact humain qu’il eut. Bien qu’il n’était pas tout à fait apte de voir sitôt venu au monde, Noah, ainsi fut-il baptisé, devina la silhouette, l’odeur, les battements du cœur. Il devina la peine, le soulagement, la douleur. Il n’était qu’une petite chose fragile, animée par de simples instincts, mais déjà, le lien qui l’unissait à sa mère allait au-delà de ce que l’on pouvait s’imaginer.
Quelque chose n’allait pas. Quelque chose était brisé en elle.

Ses premiers jours, Noah les vit dans un joli berceau, choyé par sa mère qui, en tant qu’unique parent, se donna à deux cent pour cent pour s’occuper de ce petit. Ce n’était pas sans songer, à chaque caresse, à chaque baiser, à chaque berceuse, que ce petit bout de vie était tout ce qu’il lui restait de l’homme qu’elle aimait auparavant. Noah mit de nombreuses années à le comprendre totalement. Pour lui, si petit, son pouvoir absolument incontrôlable, il ne ressentait qu’une chose ; des turbulences, un tourbillon d’émotions, une cohue insondable. Parfois, la confusion le poussait à pleurer, laissant sa mère impuissante, celle-ci ne pouvant guère saisir pourquoi il s’affolait ainsi dans la peur et l’incompréhension.

En dépit de ces petits troubles qui venaient bousculer le quotidien, Noah avait le luxe d’avoir une enfance des plus lumineuses. Le sourire de sa mère animait chacun de ses matins et ses paroles l’encourageaient à faire de son mieux. Poussée par sa présence maternelle autour de lui, il eut un développement normal, presque rapide même, prononça ses premiers mots très tôt et apprit à marcher tout aussi prématurément. Il promettait déjà d’être un garçon très intelligent, et sa réactivité à tout ce qui l’entourait était une preuve de cette promesse.

Sa mère lui parla de promesses. Des promesses qu’on devait tenir. Mais aussi des promesses qu’il était impossible d’accomplir et ce, malgré toute la volonté et la détermination à le faire. Une des histoires qu’elle eut le plus de difficulté à raconter sans laisser quelques fissures venir abimer son masque de bienveillance. Elle et son père, ils étaient supposés vivre ensemble, fonder une famille, être heureux… mais cette promesse, par exemple, n’avait pas put être tenue.
Quelque chose était arrivé à son père, bien que Noah ne sut jamais vraiment quoi. Parmi les nombreuses histoires qu’il avait entendu à son sujet, celle-là l’intrigua le plus. Que lui était-il arrivé exactement ? Comment pouvait-on si simplement abandonner quelqu’un qu’on aimait comme ça ? Lui… lui n’abandonnerait pas sa mère comme ça… Certes à son âge, il ne faisait pas vraiment l’entière distinction, mais il aimait sa maman, alors pour lui, ça coulait de source. Alors… où était cet homme ? Que s’était-il passé ?

Aucune réponse. Personne ne savait.

Presque tous les soirs, il y avait une histoire différente. Parfois, il demandait à en entendre une à nouveau. Il s’abreuvait de ces contes comme si elles étaient des légendes ou des vieux mythes. Ses journées, quant à elles, étaient meublées de balades à Limstella. La cité était magnifique, dorée de nombreux marchés et décorations scintillantes, peuplée d’une tonne d’individus tous bien différents les uns des autres. Il aimait beaucoup aller sur le marché avec sa mère d’ailleurs, mais ne s’autoriserait jamais à s’y rendre seul, en dépit d’une certaine débrouillardise qu’il se découvrait petit à petit.

A l’âge de quatre ans, il en fit plus ou moins les frais, alors que sa mère l’emmenait au marché comme d’habitude, il décida de s’éloigner avec une pièce pour aller acheter une fleur et l’offrir à celle qui l’accompagnait. Rien de difficile, c’était juste à côté. Mais alors qu’il revenait près d’elle, il remarqua des choses étranges, des silhouettes qui suivaient la majorité des acheteurs et même des vendeurs. Certaines personnes n’étaient pas touchées, toutefois il en vit suffisamment pour commencer à s’interroger. Pris au dépourvu, il revint vers sa mère et enfouit son visage contre elle, la poussant à lui demander ce qui n’allait pas. «Qui sont ces gens ?» demanda-t-il alors. Ces gens ? Sa mère répondit, ce sont les habitants de Limstella. Les mêmes que d’habitude. «Non. Qui sont… ces gens ?» La question resta en suspens.
Ce n’est que plus tard, après une discussion plus approfondie, qu’il apprit que voir les morts était un pouvoir issu de l’art de la nécromancie. Il avait donc tout naturellement hérité de l’habilité de sa mère à manipuler cette magie, puisque c’était également là son expertise.

Noah eut énormément de mal à dormir les nuits qui suivirent. Il ne parvenait pas à se reposer en s’imaginant qu’il pouvait y avoir quelqu’un d’autre dans la pièce, une âme errante, ou qui sait, souhaitant faire du mal à quelqu’un ? Lui ? Sa mère ? Pourtant, il n’y avait jamais personne. Lorsqu’il sortait de ses quartiers, il pouvait parfois repérer quelques silhouettes qui suivaient, muettes, des individus qui n’avaient en aucun cas conscience de ce qui leur arrivait. Au départ, ce fut terrifiant. Il détournait le regard, anxieux. Sentant qu’il peinait à trouver le sommeil sans réconfort immédiat ou sans tout bonnement chuter de fatigue, sa mère lui fit un cadeau : un petit renard blanc. Non pas une peluche, mais un véritable renard blanc. Au travers ce petit animal, il pourrait trouver un ami, et un confident si besoin. Rapidement, le duo devint inséparable. Il l’appela Snow, pour des raisons évidentes. Ses cauchemars se poursuivirent un peu au départ, mais chaque fois, une truffe humide venait lui frotter la joue, le réveillant doucement et le sauvant de ces images imprécises.

Mais bientôt, l’habitude s’installa. Bientôt, il les considéra avec une certaine pitié. Ces âmes, si elles étaient là, était-ce parce qu’elles n’arrivaient pas à quitter les êtres qui leurs étaient chers ?
Si son père était mort… viendrait-il, lui aussi, voir sa mère ? Comme ces fantômes le faisaient avec d’autres ? Il n’en parla pas. Il savait que cette hypothèse blesserait la principale concernée.

Pourtant, cette pensée resta dans un coin de sa tête. Il était persuadé que si lui était venu au monde, alors ses parents s’étaient aimés, forcément. Si l’un d’eux venait à mourir, l’âme viendrait certainement rendre visite à l’autre. Aussi, Noah garda une intime conviction que son paternel devait être vivant quelque part. Quelque part… mais où ?

L’année suivante, le petit entra chez les Aëriths, largement soutenu par sa mère. Il pourrait ainsi y apprendre à maîtriser son pouvoir de nécromancie mais également se lancer dans de nouvelles aptitudes de combat, comme l’utilisation de différentes armes par exemple. Quelque chose qui impressionna un peu trop le fragile Noah, qui, bien que déterminé, eut beaucoup de mal avec les armes qu’on lui mit en mains. Il se débrouillait avec des choses plus légères, comme des sceptres ou éventuellement des dagues, mais en ce qui concernait les épées ou quoi, il était encore un peu trop petit. Il faudrait de l’entraînement, mais ça, ça viendrait avec le temps.

A l’école, c’était – et c’est – un élève très assidu. Malgré une certaine timidité, il s’entendait très bien avec ses camarades, élèves comme professeurs, et offrait de bonnes performances dans l’art de la nécromancie. Cependant, sa bonté d’âme ne le poussait guère à vouloir attaquer ses ennemis ou quoi, alors pour le moment, il ne savait qu’effectuer des techniques de distraction par exemple, ou pour troubler l’adversaire, à défaut de faire vraiment du mal. C’était un atout tout de même, ce n’était pas tout le monde qui pouvait faire une telle chose après tout.

Et depuis, la vie du petit Noah se déroule ainsi. Il étudie avec assiduité et plaisir à l’académie des Aëriths, mais garde dans un coin de son esprit le perpétuel désir d’en apprendre davantage sur cet homme dont il porte le nom. Parfois, il s’imagine même pouvoir le retrouver, mais sans pouvoir s’aventurer et du haut de ses six ans, Noah se fait patient, comprenant la situation dans laquelle il se trouve. A défaut de pouvoir partir à sa recherche, il tente d’en apprendre au maximum pour plus tard, lorsqu’il serait assez grand pour réellement agir.
Mais peut-être qu’un jour, il reviendrait de lui-même. Et ce jour-là, ils pourraient être une vraie famille. Ce jour-là, sa mère pourrait sincèrement sourire à nouveau.


Capacités / Armes

Noah a apprit à manipuler certaines armes. S’il peut se débrouiller avec une dague ou un poignard, ou certaines armes magiques, il n’en possède aucune personnellement. Il n’utilise que la magie en guise d’armement.

Empathie > La possibilité de ressentir les émotions des gens à sa proximité permet à Noah de plus ou moins prédire leurs actions, selon l’adrénaline qu’ils ressentent. Il est capable de signaler s’il va y avoir une attaque ou pas, ou parfois même dirigée vers qui. Cependant, puisqu’il est jeune et encore bien inexpérimenté dans le domaine global de la vie, il arrive qu’il interprète mal ces émotions et ne fasse erreur. Qui plus est, trop d’émotions contradictoires peuvent aussi le troubler.

Frayeur d’outre-tombe > Inapte à vouloir blesser les autres, Noah utilise son pouvoir de nécromancie pour faire majoritairement peur. Aussi, il est capable d’invoquer très brièvement des âmes qui rôderaient à proximité pour surprendre et déstabiliser. Toutefois, ces âmes étant immatérielles, il est facile de passer outre si la surprise ne fait pas effet, et si Noah se situe dans un environnement où les âmes sont absentes, ce sortilège devient inutile.

Visions mnémoniques > Noah est capable de voir les morts, comme sa mère, mais contrairement à elle, il ne peut pas les entendre – un bonus bienvenu, puisqu’il ne souffre pas de la cacophonie de leur désespoir. En dépit de la quelconque habitude qu’il a de les repérer hasardeusement dans le décor, il lui arrive d’être surpris par une apparition.



Joueur

PSEUDO / PRÉNOM ∆ Kiba-senpai.
AGE ∆ 25 ans.

EXPÉRIENCE EN RPG ∆ Je fais du RP depuis environ douze ans. Ça fait très longtemps que je ne me suis pas inscrite sur un forum avec une thématique inventée. J'espère ne pas vous décevoir !

COMMENT TU NOUS A TROUVÉ ∆ En voguant de partenariat en partenariat.
AS-TU DES CHOSES A SIGNALER ∆ J'ai longtemps hésité à venir m'inscrire en réfléchissant d'abord à un personnage inventé, mais en voyant ce prédéfini, j'ai craqué  Heartt

CODE DU RÈGLEMENT ∆ La lumière divine éclairera votre chemin.


©️️ World of Vasterya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[ MODÉRATRICE ]
» Membre du Conseil & Rebelle «

avatar
Date d'inscription : 21/07/2017
Messages : 91
Kahos : 2302

Feuille de personnage
Informations:
Relations:
Pouvoirs :
[ MODÉRATRICE ]» Membre du Conseil & Rebelle «

MessageSujet: Re: Noah Azobel ※ when two worlds collide   Ven 25 Mai - 19:37

Haaaaanw qu'il est mignon le petit **

Rebienvenue! Je passais juste faire un petit coucou, j'adore déjà comment tu interprètes le personnage, ca me donne envie de lui pincer les joues **

Enfin, comme indiqué par MP, si tu as des questions, n'hésites pas à venir les poser au staff, on se fera un plaisir d'y répondre Heartt

Bon courage pour le reste de ta fiche, j'ai bien hâte de la lire! Please

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[ MODÉRATRICE ]
» Membre des Kardryar «

avatar
Date d'inscription : 07/07/2017
Messages : 151
Kahos : 3088

Feuille de personnage
Informations:
Relations:
Pouvoirs :
[ MODÉRATRICE ]» Membre des Kardryar «

MessageSujet: Re: Noah Azobel ※ when two worlds collide   Ven 25 Mai - 23:24

MON FILS QUE JE NE CONNAIS PAS ENCORE /pan/

Bienvenue a toi, hâte de voir ce que tu vas faire du fiston meme si j'aime deja beaucoup comment tu t'es approprié son caractère **

N'hesites pas a nous solliciter au besoin huhuu

_________________



Thanks bae pour le kit heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

» Soldat Aërith «

avatar
Date d'inscription : 25/05/2018
Messages : 11
Kahos : 722

Feuille de personnage
Informations:
Relations:
Pouvoirs :
» Soldat Aërith «

MessageSujet: Re: Noah Azobel ※ when two worlds collide   Sam 26 Mai - 10:51

Bonjour chers parents huhuu

Merci pour votre accueil, c'est très gentil ! Heartt J'espère être à la hauteur de vos espérances Nuange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[ MODÉRATRICE ]
» Membre du Conseil & Rebelle «

avatar
Date d'inscription : 21/07/2017
Messages : 91
Kahos : 2302

Feuille de personnage
Informations:
Relations:
Pouvoirs :
[ MODÉRATRICE ]» Membre du Conseil & Rebelle «

MessageSujet: Re: Noah Azobel ※ when two worlds collide   Dim 27 Mai - 4:13

Coucou!

Désolée de passer aussi tard, avec le boulot j'ai fini beaucoup plus tard que prévu x.x Mais j'en profite pour te dire que t'es validé. J'adore comment tu interprètes le personnage et j'ai sérieusement hâte de RP avec toi. ♥️


Validation de la fiche !
Analyse de la fiche





Et coucou ! LoooveU2

Après analyse et lecture de ta fiche, j'annonce que celle-ci est validée ! Bravo pour ta validation ! Keurkeur
Mais avant que ton aventure dans Vasterya commence, tu as encore quelques petites choses à faire. Rassures-toi, ce n'est pas bien méchant wu

► Remplir les champs du profil & la fiche de personnage (Obligatoire)
► Recenser ton avatar → www. (Obligatoire)
► Faire ta fiche technique → www. (Obligatoire)
► Créer ton journal de bord → www. (Ce n'est pas obligatoire)

Une fois tout ça fait, tu peux donc :

► Créer ta demande de RP → www.
► Créer ta demande de relations → www.
► Signaler une absence → www.
► Aller flooder → www.

Bon jeu sur World of Vasterya !
Si tu as la moindre question, le staff est là. Superman

©️️️ World of Vasterya

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Noah Azobel ※ when two worlds collide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noah Azobel ※ when two worlds collide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TWO WORLDS COLLIDE ◭ (cassie&donald)
» (two worlds collide)
» Worlds Collide △ Tennessee
» Yannick Noah
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Vasterya :: Gestion du personnage :: Fiches de présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: